La CGT demande un nouveau tableau des maladies professionnelles

jeudi 4 juillet 2013
par  Frédéric Dayan

Au terme d’une année de travail, la commission des maladies professionnelles en agriculture (COSMAP) a approuvé le 18 juin dernier la décision de créer un nouveau tableau de maladies professionnelles. Pour la fédération CGT de l’agroalimentaire et de la forêt (FNAF-CGT), l’enjeu est désormais que les pouvoirs publics mettent en œuvre une reconnaissance des hémopathies malignes liées à l’utilisation des pesticides comme maladies professionnelles .

En effet, "il y a maintenant des certitudes concernant les effets néfastes des pesticides sur la santé", souligne la FNAF-CGT citant notamment les rapports de la mission d’information du Sénat sur les pesticides et leur impact sur la santé, le rapport de l’INSERM sur les pesticides et leurs effets sur la santé.
La fédération revendique donc "que s’engagent très rapidement des discussions concernant les perturbateurs endocriniens et la mise en place d’un tableau à leur sujet."
Pour la CGT ce nouveau tableau est "une étape mais elle reste insuffisante au regard de l’ampleur des conséquences de la manipulation des pesticides sur la santé des salariés et des agriculteurs."



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site