Fermeture 9 mois après le rachat par un fond d’investissements

mardi 13 novembre 2012
par  Isabelle Chasserant

Ce sont 123 emplois qui sont supprimés à l’occasion de la fermeture de l’usine Pilpa de Carcassonne, filiale du géant américain de la crème glacée R&R.

Neuf mois après son rachat par un fonds d’investissement américain la fermeture était annoncée en juillet et vient d’être confirmée.

Coup dur pour les salarié(e)s, d’autant que 45 d’entre eux ont plus de 50 ans.

Certes, la direction s’est engagée à verser des indemnités supra-légales a fait une vingtaine de propositions de reclassement sur d’autres sites... en Pologne, en Allemagne, en Italie ou au Royaume-Uni !

Avant son rachat malheureux en 2011, Pilpa appartenait à la coopérative laitière 3A. L’entreprise comptait alors comptait 156 salariés et un équivalent temps plein de 80 intérimaires, a fait savoir Rachid Aït Ouakli, élu CGT au comité d’entreprise qui proteste contre cette décision : "L’usine est tout à fait viable avec la crème glacée. Ils nous ont achetés pour prendre la marque, nos licences pour les glaces Oasis et Disney, et se débarrasser d’un concurrent".

Les salariés envisagent de dénoncer en justice le plan social.



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site